Mais que veulent les autres ?!

Au delà de nos envies, et nos désirs plus ou moins importants, et comme nous l’avons vu dans mon post précédent (Evitez les maux de dos : Prenez un calin !) : les signes de reconnaissances, qu’ils soient physiques ou verbaux ont une importance capitale dans nos vies.
reconn_intro_01
Oui, Quehlo…

Cette idée peut paraître évidente ou absurde, mais comme ces signes sont si importants pour nous, nous avons tendance à leur courir après, quel qu’en soit le prix !
Ce n’est souvent même pas consciemment !
reconn_intro_02
Ce que vous ignorez peut-être, c’est qu’il en existe de plusieurs natures, et que chacune influence notre perception de nous-même et des autres.
On les divise généralement en 4 catégories :


1 –
Les signes inconditionnels positifs : “Je t’aime“, “Tu es le/la meilleur/e”, …

2 – Les signes conditionnels positifs :”Tu as bien fait“, “Je suis fier de ton attitude”, …

3 – Les signes conditionnels négatifs : “Tu fais n’importe quoi“, “Tu ne fais aucun effort !”, …

4 – Les signes inconditionnels négatifs : “Tu es nul/bête !“, “Je te déteste/te hais !”, …


Ces derniers
(inconditionnels négatifs) n’ont aucun intérêt.
Leur seul effet est de détruire la confiance et l’estime de soi que cette personne possède, sans la moindre justification, et sans aucune légitimité.

reconn_intro_04
Je vous conseille donc de les ignorer, tout simplement, et de cesser de leur courir après, bien sûr !

Cependant tous les signes négatifs ne sont pas forcément inutiles ! En effet, les signes de reconnaissance dits “conditionnels” négatifs vous indiquent que quelque chose dans votre attitude, votre façon de faire, est à changer !
En les comprenant bien, plutôt qu’en les prenant pour des obus, vous pourrez vous améliorer jusqu’à en obtenir des positifs !

reconn_intro_05
Les signes de reconnaissance conditionnels positifs, en plus de booster votre égo et votre confiance, vous donnent également des indications sur la perception que les autres ont de votre comportement : ils vous permettent de savoir ce que vous faites et qui est bien ! Donc ce que vous pouvez développer et continuer à faire pour être encore meilleur/e !


Enfin, les signes de reconnaissance inconditionnels positifs.
Ces signes vont assurément booster l’égo et la confiance, en vous transmettant le message disant que vous êtes une personne estimable, que vous valez la peine qu’on s’intéresse à vous : et c’est vrai.
Même si on ne vous le dit pas assez, même si on ne vous le dit pas du tout.
reconn_intro_03
Attention cependant, une personne qui aurait été élevée dans un environnement uniquement rempli par ces signes là (positifs inconditionnels), aura tendance à ne pas prendre en considération les remarques même constructives, si elles sont négatives !

Vous l’aurez compris, les signes de reconnaissance négatifs induisent en général la remise en question et le doute, tandis que les positifs boostent l’égo, la confiance en soi, et induisent un développement autonome et plus rapide et efficace.


Ca serait très simple, si nous n’avions pas chacun une éducation différente, et donc une manière différente d’interpréter ces signes !

En effet, la seule idée qui est commune à chacun d’entre nous, c’est qu’il vaut mieux recevoir des signes de reconnaissance négatifs et destructeurs que pas de signes du tout…

Et c’est là que tout se complique !
reconn_intro_06


_

Partagez ce post s’il vous a plu, s’il vous a aidé, ou si vous pensez qu’il peut aider quelqu’un !
Si vous n’y êtes pas déjà, vous pouvez suivre ce blog sur facebook, grâce à la page (le lien est à droite) !
Cet article est inspiré d’un petit bouquin de Olivier Nunge et Simonne Mortera : Satisfaire son besoin de reconnaissance
Cliquez sur le titre si ça vous intéresse !