Comment dépasser la peur de s'ouvrir aux autres ?

peur de s'ouvrir aux autres

Au cours de notre vie, nous avons parfois été confrontés à des personnes (ou des enfants) à qui nous avions fait confiance, et qui en retour nous ont blessé.

Ces expériences négatives ont pu, à la longue, créer en nous un sentiment d'avoir été trahi, dupé. Nous avoir rendus méfiant vis à vis de l'autre, et développer en nous la peur de faire à nouveau confiance et d'être déçu une fois de plus par une personne que nous croyions de confiance.

peur de s'ouvrir aux autres

Si vous êtes empreint à cette peur, il y a 3 réflexions que j'aimerais que vous considériez :

1 - Si ces personnes ont pû vous blesser, c'est que quelque part, ce que vous lui aviez confié vous faisait honte, ou que vous attendiez peut-être trop de l'autre. Je m'attarderai sur cette seconde option dans un autre post, celui-ci s'intéresse à la première : il s'agit de trouver ce que vous avez pû confier, et qui en vous étant renvoyé vous a heurté au point de vous faire ressentir le besoin de vous couper des autres à tout jamais. Vous voyez ce que c'est ?

peur de s'ouvrir aux autres

Non, en effet.

2 - Ca vaut pour vous, mais aussi pour les autres. Tout le monde fait et a fait des erreurs, et tout le monde a des actes ou des paroles à assumer et dont il n'est pas forcément fier.

Alors, demandez-vous pourquoi vous avez autant honte de cette part de vous, que vous la confiez à demi-mot et priez pour ne plus en entendre parler ? Quelle est la pire chose qui puisse arriver si vous l'assumez pleinement ?

Le regard des autres ? Ces autres qui ne sont probablement pas mieux ? Qui ont eux aussi des défauts dont ils ne sont pas fiers ? Ils se contentent simplement de mieux les dissimuler. Le jugement des autres n'a aucune valeur s'il est là uniquement pour vous dégrader.

Est-ce vraiment si difficile de dire "Ok, je ne suis pas parfait, j'assume. Oui, j'ai fait des erreurs et ça en fait partie. Oui, il y a des choses dont je ne suis pas fier. Mais j'ai changé / je travaille dessus, et ça ne change rien au fait qu'aujourd'hui je suis une personne formidable et digne de respect autant que toi."

Et s'il s'agit d'une chose que vous ne souhaitez pas changer mais dont vous avez honte, retour à la première question !

Reconnaitre ses erreurs et ses faiblesses, assumer entièrement la personne que vous êtes et celle que vous avez été, fait-il de vous un misérable enfoiré ?

peur de s'ouvrir aux autres

Ce qui vous rend digne de confiance et de respect rien que parce que vous êtes capable d'assumer vos erreurs et de les reconnaitre comme telles.

3 - Si vous vous assumez pleinement, il n'y aura plus aucun moyen pour les autres de vous faire du mal avec vos confidences.
Et s'ils essaient vraiment de vous blesser, vous le verrez tout de suite, et serez en mesure de vous éloigner d'eux tout simplement, sans vous flageller à l'idée d'avoir pû confier votre être à une personne comme celle ci.
Vous pourriez vous confier à n'importe qui de la même manière, puisque vous n'avez plus honte de vous.

peur de s'ouvrir aux autres

La plupart de nos craintes (environs 90%) s'avèrent illusoires dès lors qu'on les affronte. En faisant à nouveau confiance aux autres, vous remarquerez vite que si certaines personnes ne sont pas dignes de confiance, la plupart d'entre elles sont de vrais cadeaux à avoir dans sa vie, et ne vous trahiront jamais à dessein.

Si vous ne donnez pas leur chance aux autres, vous prenez le risque de passer à côté de merveilleuses relations, connaissances et opportunités, juste par peur de vous sentir trahi à nouveau. Est-ce que ces tracas valent vraiment la peine que vous leur sacrifiiez vos plus belles relations ?

Je ne crois pas.

_

Partagez ce post s’il vous a plu, s’il vous a aidé, ou si vous pensez qu’il peut aider quelqu’un !
Si vous n’y êtes pas déjà, vous pouvez suivre ce blog sur facebook, grâce à la page (le lien est à droite) !

 

peur de s'ouvrir aux autres peur de s'ouvrir aux autres peur de s'ouvrir aux autres