Comment ne jamais faire le mauvais choix ?

On vit dans un monde où il nous faut faire des choix un nombre incroyable de fois par jour, et où on est pourtant tétanisés à l'idée de faire "le mauvais choix". Ca vous dit quelque chose ?

Alors accrochez vous, cet article vous concerne !

bon choix mauvais choix

Pourquoi avons-nous cette peur de faire "le mauvais choix" ?

Commençons par définir cela : C'est quoi un bon et un mauvais choix ?

Le mauvais choix, c'est le choix qui nous apporte des problèmes, et qui n'a que des désavantages.
En opposition avec le bon choix, qui lui nous offre ce que nous souhaitons et tout un lot de bénéfices en plus.

On est d'accord ?

bon choix mauvais choix

Ok, j'aimerais que vous repensiez à un choix que vous avez fait, et qui a été le bon. Vous l'avez ?
Quels ont été les avantages qu'il vous a apportés ? Quels ont été les désavantages, même minimes ?

Maintenant j'aimerais que vous repensiez à un choix qui a été le mauvais, et que vous vous reposiez les mêmes questions (les + et les - ).

Pour chacun de ces choix, essayez de vous souvenir quelle était votre conviction avant de les mettre en place : le bon choix était-il une évidence de réussite totale dès le début ? Le mauvais vous semblait-il être la pire idée du monde quand vous l'avez fait ? Je pense que pour l'un comme pour l'autre, la réponse est non.

bon choix mauvais choix

Avez-vous déjà fait un choix que vous pensiez mauvais ou risqué, et qui s'est avéré être bon ? Si vous êtes quelqu'un qui essaie des trucs, la réponse devrait être oui, même si c'est arrivé peu.

Enfin, et c'est la dernière avant l'explication je promets : Vous êtes vivant ? Ca va à peu près, dans votre vie ? Si vous pouvez voir cet article c'est qu'à défaut d'avoir un ordinateur, vous avez au moins un téléphone ou une tablette, donc a priori, ça va.

Bien. Je résume : Vous avez fait des mauvais choix qui avaient des airs de bons choix, vous avez fait des bons choix qui ont apporté leur lot de difficultés autant que d'avantages, et des bons choix qui avaient l'air de mauvais choix, et vous êtes toujours vivant, et ça va plutôt bien.

Je pense que du coup, on peut dire sans tellement se tromper qu'autant les bons choix que les mauvais choix sont difficiles à différencier avant de les avoir faits, et que l'un comme l'autre apportent en général leurs bons et leurs mauvais côtés. On peut donc en conclure plutôt raisonnablement qu'il n'y a ni bon, ni mauvais choix, mais seulement des directions différentes, avec des avantages différents et des difficultés différentes pour chacun.

Aussi, vous êtes encore vivant et tout va bien ou à peu près, donc vous avez été capable, quel qu'aient été vos choix, d'y survivre, et de vous débrouiller pour en assumer les conséquences et en tirer des leçons.

Nous venons d'illustrer la fameuse phrase " Il n'y a pas d'échec, seulement des expériences. " Soit vous obtenez ce que vous vouliez et c'est formidable, soit vous apprenez des choses, et vous n'avez quand même pas perdu votre temps, c'est bon à savoir !

bon choix mauvais choix

Tu tiens sur tes pieds, ma Quehlo d'amour. Hm.

Pour vous aider à faire des choix qui ont un maximum de chances de vous convenir, le mieux est de prendre en compte à chaque fois :

1 - Ce que vous pouvez y gagner : quels sont les avantages, tous les avantages et rien que les avantages. Faites une liste, si vous avez le temps !

2 - Vos priorités dans la vie : ce point ci peut sembler moins évident que le précédent, mais en faisant des choix qui vous dirigent vers les objectifs que vous voulez atteindre, même plus ou moins, vous augmentez considérablement vos chances pour que ce choix vous apporte un maximum d'avantages.

bon choix mauvais choix

Si vous ne savez pas encore quels sont vos buts dans la vie ou vos priorités, rassurez-vous : ça n'est pas grave. Le simple fait d'y penser vous permet déjà de vous mettre en condition de les trouver, et si vous voulez savoir comment trouver vos valeurs/priorités, il y a tout un tas de sites qui proposent des méthodes pour le faire, j'en ai mis deux à la fin de l'article si ça vous intéresse.

3 - Votre instinct : ça peut vous paraître bizarre vu qu'ici je parle surtout de factuel, mais l'instinct est pour moi (et d'après l'auteure dont cet article est inspiré) un facteur important à prendre en compte dans vos décisions. Il est en quelques sortes un message de votre inconscient qui vous dit "Va par là, ça me plait bien !", et la plupart du temps, il a raison et vous avez tort si vous refusez de le suivre. Il se peut même qu'après avoir refusé, vous vous en vouliez d'avoir laissé passer cette chance !

Donc si on vous propose quelque chose, que vous avez le choix entre le faire et ne pas le faire, et que vous ressentez cet élan qui vous pousse à y aller, même si il ne s'agit pas de votre zone de confort, essayez : vous pourriez avoir de bonnes surprises.

4 - Il faut vous décoincer ! Quel que soit le chemin que vous prenez, vous avez la capacité d'assumer votre choix et les challenges qu'il vous approtera : dans tous les cas, vous vous en sortirez, vous apprendrez des choses, et vous aurez peut être même de formidables surprises ! Alors cessez de spéculer sur des "et si... " apocalyptiques et si vous en avez envie, prenez les frites !

bon choix mauvais choix

Pour définir vos priorités :  C'est ici !
Pour définir vos objectifs : C'est !
_

Partagez ce post s’il vous a plu, s’il vous a aidé, ou si vous pensez qu’il peut aider quelqu’un !
Si vous n’y êtes pas déjà, vous pouvez suivre ce blog sur facebook, grâce à la page (le lien est juste en dessous) !
Cet article est inspiré d’un petit bouquin de Susan Jeffers : Tremblez mais osez !
Cliquez sur le titre si ça vous intéresse !

bon choix mauvais choix bon choix mauvais choix bon choix mauvais choix

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Grenouille (vendredi, 17 mars 2017 10:30)

    Très bon article ici aussi ! Dense mais clair ! En revanche je trouve que tu abuses un peu du gras dans un des paragraphes. Je crois qu'il y a un passage avec presque 2 phrases entières en gras, sois à peu près trois lignes. Le gras perd donc un peu de son intérêt ^^
    Beau travail en tout cas !