Avoir du leadership : les 5 facteurs clés.

Vous vous êtes surement déjà retrouvé dans une situation où vous deviez travailler en équipe, et si vous lisez ce post, c'est sans doute parce que comme moi, il vous est souvent arrivé d'avoir des solutions, des idées géniales, et de les répéter sans que personne ne vous écoute, jusqu'à ce que l'un des autres (un de ceux qui sait se faire écouter) clame qu'il a trouvé une idée géniale et annonce haut et fort ce que vous tentiez de faire entendre depuis des jours, voire des semaines. Si ça vous est déjà arrivé, alors il est possible que vous leur en ayez voulu très fort à tous pour leur stupidité et pour en plus avoir récolté toute la gloire de vos efforts à votre place.
Si vous avez déjà vécu ce type de situation, peut-être vous êtes-vous, comme je l'ai fait, demandé ce que ces personnes là pouvaient bien avoir de plus que vous, puisque de toute évidence, ça n'est pas d'intelligence qu'il sagit.

Et si vous venez d'approuver à cette dernière phrase, alors celle-ci va vous décevoir profondément, car c'est bel et bien une forme d'intelligence que vous avez besoin de développer pour avoir davantage de leadership : il s'agit d'intelligence sociale.

De la même manière que certaines personnes ont une facilité délirante à appréhender les mathématiques ou la philosophie là où d'autres n'y comprennent rien, certaines personnes développent naturellement une intelligence sociale impressionnante. On dit souvent de ces personnes qu'elles ont du charisme, qu'elles sont "leader né", et bien souvent, lesdites personnes sont bien incapables de vous dire ce qui fait qu'elles arrivent si bien à se faire entendre, apprécier et suivre par tous. Quand vous leur posez la question, elles vous répondent souvent "Je suis sociable, c'est tout ! Sors de ta grotte et tu verras, tu te feras des amis aussi !"

Certes sortir de sa grotte et se faire des amis c'est bien aussi, mais ce n'est pas ce qu'on leur demandait, et il est temps de décortiquer pour de bon le "comment ça marche le charisme ?" et de se débarrasser du mythe selon lequel on l'a ou on ne l'a pas et qui raconte que si ça n'est pas inné, alors on ne l'aura jamais. C'est un mythe, et il s'achève ici.

Pour développer votre charisme et enfin avoir du leadership, vous aurez besoin de 5 ingrédients clés :
- l'empathie
- l'humilité
- la simplicité
- la patience
- le bon dosage


1 - L'empathie

Pour que les autres aient envie de vous suivre, vous devez d'abord leur montrer que vous êtes capable de les comprendre, et que vous vous souciez d'eux et de leurs intérêts.
Si vous voulez qu'ils le comprennent et surtout qu'ils y croient, vous devez leur montrer que vous leur ressemblez, car personne ne vous croira jamais si vous dites que comprenez sincèrement quelqu'un alors que vous n'avez rien en commun avec lui, sinon votre forme humaine. (il suffit de voir nos politiques pour avoir une bonne illustration de cette dernière phrase)

2 - L'humilité

La valeur du siècle. Comme je le répète souvent, personne n'aime les donneurs de leçons, ceux qui "pêtent plus haut que leur arrière train" ou qui se prennent pour des dieux parmis les mortels. Tao Te King disait très justement : "Quand il est clair dans leurs paroles et dans leurs actes que les chefs ne se croient pas supérieurs à leurs sujets, le peuple se reconnait en eux et ne s'en lasse pas."
C'est exactement ce conseil que je partage avec vous dans ce point : montrez aux autres, par vos actes et dans vos mots que vous ne vous estimez pas meilleur qu'eux. Vous devez leur montrer que vous n'êtes pas meilleur qu'eux, mais seulement plus désireux de guider les opérations, et que vous êtes prêt à faire ce qui doit l'être pour mener votre projet à bien, peu importe qu'il s'agisse d'organiser une sortie au cinéma suivie d'un resto, de mener une équipe au long d'un projet important pour l'entreprise, ou même de faire un exposé en équipe à l'école.

3 - La simplicité

Comme vous vous l'êtes sans doute fait remarquer au cours de vos expériences, il existe des personnes qui ont du mal à suivre et à appréhender certaines idées un peu complexes. Et comme nous l'avons dit maintes fois, personne n'aime l'inconfort ni les donneurs de leçons.
Il est donc important si vous voulez que les autres vous suivent de savoir rester simple. Utilisez un langage clair compréhensible par tous, et si vous devez expliquer quelque chose de compliqué, donnez d'abord une idée générale simple puis détaillez point par point si c'est vraiment nécessaire, seulement si vous ne pouvez pas faire autrement, et bien sûr de la manière la plus simple possible. Si vous ne savez pas comment vous y prendre, imaginez que vous devez expliquer cette chose à un enfant de cinq ans : que lui diriez-vous pour qu'il comprenne ?

4 - La patience

Aussi difficile que ça puisse être, la patience est une des qualités les plus importantes de cette liste. C'est elle qui vous empêchera d'élever la voix si vous vous énervez, elle qui vous permettra de prendre du recul et de modifier votre façon de faire quand cela s'avérera nécessaire, c'est donc elle qui vous donnera toute votre crédibilité en tant que leader, en vous préservant de toute action ou réaction qui pourrait sembler éxagérée et donc enfantine ou hystérique.
Car si vous avez le malheur d'exploser devant le reste du groupe, vous pouvez être certain que plus personne ne vous écoutera : on vous considérera seulement comme "l'espèce de fol-dingue qu'il faut ménager pour pas se faire hurler dessus", et on préférera faire les choses dans votre dos et vous écarter du projet plutôt que de risquer une autre "crise de nerfs".

Donc cultivez votre patience !

5 - Le bon dosage

Il s'agit ici de savoir quand demander l'aide d'autrui, quand déléguer, et quand faire soi-même, mais aussi quand faire preuve d'autorité et quand lâcher du leste et laisser les autres s'exprimer librement.

Si vous voulez que les autres vous considèrent comme un leader, vous devez apprendre à leur faire confiance et à leur montrer que vous n'êtes pas là pour faire à leur place ni pour les étouffer. Votre rôle est de guider, et si besoin, de poser un cadre. Pas plus. Il est donc important pour vous d'apprendre à distribuer les tâches de manière adaptée à chacun (vous compris), à savoir demander de l'aide et quand le faire, bref : vous devez apprendre à vous adapter au mieux à chaque situation, et agir de la façon la plus efficace, tout en ménageant les membres de votre groupe.

PS : N'hésitez jamais à demander de l'aide aux autres si vous en avez besoin, certains auteurs suggèrent que demander de l'aide peut être perçu comme une faiblesse, ne vous laissez pas avoir par ces médisances. Demander de l'aider quand c'est nécessaire et à la personne le mieux placée pour vous l'apporter montrera que vous êtes assez sage pour assumer vos difficultés et assez malin et soucieux de bien faire pour vous faire aider dans ces tâches qui vous posent problème. C'est donc la meilleure chose à faire.

N'hésitez pas à partager avec moi vos impressions sur ces conseils dans les commentaires, et à me dire si vous appliquez déjà ces conseils, lesquels sont selon vous les plus utiles ?

J'ai hâte de vous lire !

_

Partagez ce post s’il vous a plu, s’il vous a aidé, ou si vous pensez qu’il peut aider quelqu’un !
Si vous n’y êtes pas déjà, vous pouvez suivre ce blog sur facebook, grâce à la page (le lien est à droite) !
Cet article est inspiré d’un petit bouquin de David J. Lieberman : Comment obtenir ce que vous voulez !
Cliquez sur le titre si ça vous intéresse !

 

avoir du leadership

avoir du leadership avoir du leadership avoir du leadership