LA THERAPIE

EN BREF...

 

Une méthode pragmatique

Cette approche est avant tout une méthode de résolution de problèmes, dans laquelle le thrérapeute va s'attacher à comprendre concrètement la nature de ce qui pose problème à la personne qui vient consulter. Dès les premiers entretiens, le thérapeute commence à explorer des pistes de changement avec son patient, et l'invite à poursuivre le travail commencé en séance en lui demandant de faire certaines choses pour l'aider à dépasser progressivement ses difficultés dans sa vie de tous les jours.

 

Une perspective interactionnelle

Cette approche repose sur une compréhension fine des interactions que la personne entretient avec elle-même, avec les autres et avec le monde en général. Chacun cherche à trouver un équilibre à ces différents niveaux pour mener une existence satisfaisante, mais dans certains cas, il peut arriver qu'un cercle vicieux s'installe, et on doit alors parfois faire appel à un professionnel pour trouver les solutions pour sortir du cercle vicieux. Selon la problématique amenée par le patient, d'autres personnes impliquées dans la situation peuvent être sollicitées pour contribuer au changement souhaité.

 

Une approche non-normative, non-pathologisante

Le travail thérapeutique ne part pas d'une vision normative de ce qu'est "une personne équilibrée" ou "un couple réussi", ou encore "une famille normale", mais de ce qui, dans la situation actuelle, génère de la souffrance ou de l'insatisfaction.

 

Pour en savoir plus...

Si le sujet vous intéresse, n'hésitez pas à consulter les livres "A la recherche de l'école de Palo Alto", "L'homme relationnel" et "Une logique des troubles mentaux", aux éditions du Seuil.

L'équipe du MRI de Palo Alto a mis au point, dans les années 60, une nouvelle façon de concevoir la souffrance psychologique ainsi qu'une méthode de traitement prenant en considération une grande "oubliée" de notre culture: la relation.

En 1965, le psychiatre Dick Fisch crée le premier centre de thérapie brève au sein du MRI. Il y travaillera pendant de nombreuses années avec Paul Watzlawick, John Weakland et de thérapeutes venus du monde entier pour se former à leur approche thérapeutique.

 

A partir de la fin des années 80, c'est surtout en Europe que se développe cette approche, notamment à travers les travaux de Jean-Jacques Wittezaele, de Giorgio Nardone et de leurs équipes.

thérapie brève Versailles

thérapie brève Versailles thérapie brève Versailles thérapie brève Versailles


Source de la page : site de l'IGB.